Carnets de voyages Costa Rica

Mucho gusto Costa Rica !

18 juin 2018
carnets-de-soi-mucho-gusto-costa-rica

Il est là.
Le dernier matin, le dernier réveil.
Le 96ème. Celui qui clôture une aventure de 3 mois et 7 jours.

Alors voilà.

Je me sens étrange, un peu vaporeuse. Je respire lentement. Je ne veux pas faire trop de bruit. Je ne veux pas perturber le silence de mon monde intérieur. Ce petit bonheur flottant qui m’habite.
Je ne savais pas qu’il pouvait y avoir autant d’espace en moi. Je ne savais plus comment faire pour me remplir tout plein de paix et de beauté.
Et là je flotte. Et je danse avec tous ces souvenirs, toutes ces expériences, tous ces paysages, et cet immense océan indomptable qui a pourtant calmé les tempêtes de mon être.

Alors oui, ce matin je veux protéger tout ça. Je veux rester dans ma bulle. Je veux contempler la vie à l’extérieur.
Prendre une dernière fois le temps de regarder avec les deux yeux grand ouverts.
J’ai encore quelques minutes pour m’imprégner encore un peu de la douceur des derniers instants. Alors je me concentre. Je veux être pleinement présente.

Encore une photo mentale. Juste une dernière. Avant après, avant demain.
Clic clac. Voilà, c’est bien. C’est immortalisé. C’est figé, gravé, rangé dans ma boîte à souvenirs.

carnets-de-soi

Il est temps. C’est l’heure. Je dois dire au-revoir maintenant.
D’habitude je n’aime pas trop ça. J’ai toujours les yeux au bord des larmes.
Je crois que j’ai toujours eu peur de l’après. De ce que seront les retrouvailles. De ce que sera ce nouveau temps là. Celui que je ne connais pas encore. Celui que je ne retrouverai peut-être pas.

La menace de ces adieux qui ne me préviendront pas.

Mais non, pas cette fois. Aujourd’hui là maintenant tout de suite c’est différent. Parce que je ne suis plus la même.
J’ai laissé ma peau de chagrin.
J’ai mué. Je me suis transformée, je me suis retrouvée, je me suis allégée.

Alors je ne suis pas triste, non. J’ai ce sourire suspendu au coin de mes lèvres. Il est vrai cette fois. Il est sincère. Alors je le laisse illuminer ce visage que j’apprends à regarder sans juger.

Ici j’ai appris à soutenir mon regard. À plonger bien en dedans. J’ai appris la vulnérabilité, l’authenticité.
Je n’ai pas baissé les yeux. J’ai tout revu, tout revécu, tout ressenti.
Et j’ai compris. Les « pourquoi », les « comment ».

J’ai vu les moments où j’ai pris la fuite déboussolée par la peur, anesthésiée par mes angoisses.
C’est vrai, j’ai déserté parfois.
J’ai vu les moments où je n’ai pas été tout à fait vraie. Ces moments où j’ai refusé l’amour qui s’offrait à moi. Ces moments où je me suis refusée la paix.
Oui, tout n’est pas joli joli.

Et puis… et puis je me suis rappelée aussi.
L’amour pur, brut, sincère, inexplicable. Celui qui doit commencer avec soi.

Alors j’ai commencé à me pardonner. Ça prendra encore un peu de temps. Je n’en suis qu’au début. Mais j’ai confiance. C’est le premier chapitre. Le tout début d’une nouvelle histoire. De nouveaux espoirs.

Je suis retombée amoureuse de ma vie. C’est un bien joli cadeau que je me suis fait.
J’ai apaisé mon cœur. Et je me suis faite cette promesse de vivre vraiment. De ne plus me cacher. De prendre ma place dans ce monde. De m’exprimer. De rire, hurler, crier, courir, vibrer, grandir, aimer, aimer, aimer.

Avec le yoga j’ai appris à embrasser mon corps, à le respecter. J’ai appris à incarner mes émotions, les sublimer, les affronter.

Sur mon tapis, dans la vie. Les asanas sont mes prières.

J’ai osé écouter le langage de mon coeur. J’ai accepté.
J’ai rencontré des anges et des gardiens. J’ai maintenant une tribu, un gang, des amies. Et l’envie de ne plus jamais cesser de respirer.

Costa Rica, merci pour la transformation. Merci pour l’amour et pour la grâce.
Et maintenant, vivre.

You Might Also Like

4 Comments

  • Reply audrey 22 juin 2018 at 22 h 03 min

    dernier jour et premier d’une nouvelle expérience, d’un nouveau voyage, d’une nouvelle introspection, d’une quête sans fin de sagesse
    alors bonne route ma clémence et continues ton voyage intérieur, il te va si bien
    love

  • Reply Julie 20 juin 2018 at 1 h 59 min

    Cette si belle évolution qui se lit dans chaque ligne, dans chaque mot. Encore Encore !! 🌺❤🌸

  • Reply Marie claire 19 juin 2018 at 13 h 08 min

    Coucou ma clem . J ai passé un bon moment à te lire.c est super .cela me donne l espoir de changer .Merci de nous faire partager ton expérience
    Ton écriture est fluide .et très agréable à lire
    Gros bisous et bonne continuation
    🌞😻❤❤❤❤🙏🙏🙏

  • Reply Laurence 19 juin 2018 at 8 h 40 min

    Une bien jolie manière d’aller à sa rencontre, chacun son chemin mais de la place pour tous !

  • Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.